Naturellement, j'entends parler de 1Q84 depuis la rentrée, naturellement, je connaissais son succès et c'est bien pour cette raison que j'avais décidé de ne pas le lire - je fuis en général les best sellers -. Et puis une amie me l'a offert alors j'ai commencé le premier tome...

J'ai tout de suite été fascinée.

J'ai trouvé l'histoire incroyable, le style limpide, sec, droit, exactement comme on imagine les japonais. En tous cas, comme moi je les imagine !


Les phrases sont courtes et vont droit au but. Finalement, l'écriture semble avoir le même caractère que les personnages de ce roman hors du commun.

Tout est surprise dans ces livres. Les trois tomes s'enchaînent parfaitement et il me semble impossible de ne pas lire les tomes 2 et 3 après avoir commencé le premier. Je suis même allée les acheter avant d'avoir terminé les précédents !

Tout n'est néanmoins pas perfection dans 1Q84 et certains passages me semblent inutiles. Les scènes lesbiennes notamment n'apportent à mon sens rien au récit. Je vois d'ici un film américain s'emparer du scenario et les transformer en passage crucial des romans mais moi, je soupçonne Haruki Murakami de ne les avoir mises dans son récit que par provocation. Etant donné l'ampleur de la nouveauté, l'aspect incroyable de 1Q84, cela était bien inutile.

Vous l'avez compris, 1Q84 n'est à mes yeux pas le roman du siècle mais son succès n'en reste pas moins largement mérité. Il est innovant, époustouflant et nous entraîne dans un monde incroyable... Alors si vous aussi vous avez vérifié le nombre de lunes dans le ciel, je serai ravie de lire votre avis !

 

 

1Q84
1Q84, couvertures japonnaises